Trouver un logement étudiant

APL et ALS pour le logement étudiant


La CAF attribue des aides au logement qui peuvent épauler très efficacement l'étudiant en mal d'argent.

 

Pas toujours facile de boucler ses fins de mois quand on est étudiant ! Pire encore, s'il faut payer un loyer... Dans bien des cas, il est possible de bénéficier des aides au logement.
 

La seule et unique démarche consiste à remplir une déclaration de ressources auprès de la CAF la plus proche. Elle se charge du calcul et fixe le montant des aides en fonction du loyer, de la situation familiale, des ressources...

L'aide personnalisée au logement (APL)

                
     
  • Les bénéficiaires : les étudiants occupant les nouvelles résidences universitaires, les appartements conventionnés ou les foyers de jeunes travailleurs.   
  • Le montant de l'APL varie en fonction de nombreux paramètres parmi lesquels, les ressources du demandeur, le prix du loyer, les personnes à charge....  
  • Cette aide est souvent versée directement au propriétaire et déduite du loyer. 

L'allocation de logement social (ALS)

     
  • Elle est attribuée aux étudiants qui n'ont pas le droit à l'APL : appartement, chambre d'étudiant, chambre en cité U (et cela, quels que soient ses revenus). 
  • Le logement doit faire au moins 9 m² (sic) pour une personne seule, 16 m² pour deux personnes (+ 9 m² par personne supplémentaire) et disposer d'un confort de base (chauffage, eau potable, toilettes...). 
  • Le montant de l'ALS est fixé en fonction des ressources, des dépenses consacrées au logement, du nombre de personnes à charge. 
  • L'ALS est suspendue pendant les vacances d'été lorsque les étudiants ne résident plus en cité U. C'est à prévoir pour son budget annuel. 
A noter : pour ceux qui résident en résidence gérée par le CROUS, l'allocation de logement est versée directement en tiers payant au CROUS. La somme versée par la CAF est ainsi déduite du loyer à la charge de l'étudiant.


Bon à savoir

Pas question de bénéficier d'une aide si le logement appartient à un parent direct, même en payant un loyer.

Si l'étudiant de moins de 21 ans obtient une telle aide, il n'est plus considéré comme à la charge de ses parents. Ceux-ci perdent leurs prestations familiales. Il est important de faire ses comptes avant !